Une sorte d’open-bar sur les projets d’intérêt général

La COMU, c’est une sorte d’open-bar d’idées, de pratiques, d’expériences sur les projets d’intérêt général, approvisionné par ceux qui innovent, expérimentent et font bouger les lignes pour tenter d’apporter des réponses nouvelles. Sur le zinc de la Comu, on apprend des histoires des uns, écoute les points de vue des autres. Comme dans la vraie vie, les conversations qui s’y créent ont tendance à nous faire progresser.

Un petit fond d’ « expérimental »

La COMU, c’est aussi un espace pour tester ses idées, pour « brainstormer » entre personnes qui se trouvent, chacune, sur un versant différent du sujet placé dans le pot commun, pour faire remonter des suggestions et des avis, pour sonder plus profond…

Quel est le dress code ?

Il n’y en a pas… Mais le think code ressemble à quelque chose comme : aimer être interpellé (ou dérangé) par d’autres pratiques professionnelles ; savoir que l’on ne peut rien faire tout seul ; penser que les projets réussissent d’abord par l’humain ; apprécier coopérer…

 

crédit : STLA